HÔTEL DE MARISY

L’hôtel de Marisy est le siège détaché de Troyes de la Région Grand Est. Notre projet de réhabilitation et restauration prévoit diverses phases de chantier afin de maintenir le personnel en activité sur place. Les interventions concerneront la restauration des extérieurs et le réaménagement des intérieurs, ainsi que la transformation des écuries, qui seront réhabilitées en espace événementiel.

Le corps principal de l’hôtel est classé au titre des Monuments Historiques tandis que les bâtiments annexes ont une protection PSMV.
L’édifice par sa forme à « U » renferme une cour et un jardin. Le front principal se développe sur deux rues et forme un angle imposant sur le quel est installé une échauguette. Finement et remarquablement sculptée, cette dernière est un précieux exemple d’architecture d’apparat du XVI siècle.
L’étude préalable qui a été menée pendant presque une année, nous a révélé une histoire architecturale insoupçonnée. Cette découverte a poussé la Région à envisager une augmentation du budget pour entamer une restauration des parties les plus anciennes de l’édifice.

Bref historique

Autour de 1860, l’hôtel de Marisy subit des dégradations importantes et menace ruine. En même temps, la ville de Troyes qui doit agrandir la rue qui juxtapose l’édifice, en ordonne sa démolition. Le propriétaire, notable de la ville, se bat pour sauver son hôtel particulier obtenant, la même année, son classement.  La mairie, ne reculant sur son projet d’agrandir la rue, impose que le projet de restauration se fasse avec l’amputation de l’édifice.
Le ministre de la culture de l’époque, en vue du récent classement, et s’agissant de travaux de récupération des pièces sculptés du XVI siècle, invite Eugène Millet, architecte diocésain et élève de Viollet-le-Duc, de s’en occuper.

Millet tire parti de la démolition de la travée pour créer une nouvelle façade qui n’a jamais existé. En effet, à cet endroit, bien qu’il y avait une cour en arcades, la façade sur rue, n’était qu’un haut mur aveugle.

(En 1524, un grand incendie, qui avait ravagé une grande partie de la ville de Troyes, n’avait pas épargné l’hôtel de Marisy, mais s’était arrêté juste après. Rapidement reconstruit, l’hôtel se développera derrière ce grand mur de protection).

L’intervention de Millet qui se conclura en 1874, nous intéresse tout particulièrement.  L’architecte nous laisse entrevoir -par des petits accidents volontaires- la modification à la quelle il a été contraint.  Il semble tirer parti de cette démolition forcée pour mettre en valeur l’édifice par une architecture où du premier regard il n’est pas aisé de distinguer le XVI du XIX siècle.  Grand passionné de l’architecture du Moyen-Âge et de la Renaissance et habile connaisseur de la taille de pierre, Millet sera apporter son regard pour redonner à cet édifice une majesté qu’il n’a peut-être jamais eu auparavant.

Hôtel de Marisy, Troyes 10000

Réaménagement et restauration de l’Hôtel pour l’installation du siège de la Région Grand EST

Epoque XVIe-XIXe siècles
Protection MH Classé

MOA Région Grand EST
Stade En cours
Année 2018-2020

Type Mission complète par tranche des travaux
MT /
MOE Elleni & Figiel architectes mandataires, Atelier u3a architecte du patrimoine

Start typing and press Enter to search